Frey "Freyr" | Dieu de la Fertilité et de la Prospérité | Mythologie Nordique & Viking

par Chef de Raid septembre 28, 2019

dieu-frey-freyr

Freyr (prononcé "FREY-ur ;") du vieux Nordique Freyr, "Seigneur", parfois anglicanisé comme "Frey") est un dieu appartenant à la tribu des divinités Vanir. Il est également membre honoraire de l'autre tribu des dieux nordiques, les Aesir, qui sont venus à leur forteresse, Asgard, comme otage à la fin de la guerre Aesir-Vanir.

Freyr était l'une des divinités les plus vénérées et les plus passionnément vénérées parmi les païens nordiques et autres peuples germaniques. Un vieux poème nordique l'appelle "le premier des dieux" et "non détesté par personne".

Les raisons n'en sont pas difficiles à comprendre ; leur bien-être et leur prospérité dépendaient de leur bienveillance, qui se manifestait notamment par la fertilité sexuelle et écologique, les récoltes abondantes, la richesse et la paix. Son rôle dans la santé et l'abondance était souvent symbolisé par son fylgja, le sanglier Gullinborsti, et par son phallus énorme et droit.

 

bijoux-viking-pas-cher

 

 

 

PROMOTION -70% - FIN DU DESTOCKAGE MASSIF IMMINENT

 

Il n'est donc pas surprenant que Freyr ait été souvent victime de sacrifices à plusieurs reprises, comme la bénédiction d'un mariage[4] ou la célébration d'une moisson. Pendant les fêtes de la moisson, le sacrifice prenait traditionnellement la forme de son animal préféré, le sanglier. [5]

bracelet-viking-pas-cher

UN BRACELET VIKING À PRIX CASÉ ! C'EST MAINTENANT OU JAMAIS !

Vous ne pourrez pas faire meilleur affaire ! 
Commandez Maintenant votre  bracelet viking  !

UN CADEAU PAS CHER ET PARFAIT POUR UN BIJOU VIKING DE QUALITÉ


Son père est Njord, et sa mère est la soeur sans nom de Njord[6] (probablement Nerthus). Freyr lui-même a été l'amant de nombreuses déesses et gigantas, dont sa propre sœur, Freya. 7] Apparemment, l'inceste est une pratique courante et acceptable chez les Vanirs (bien que ce ne fut certainement pas le cas chez les peuples germaniques historiques).

La résidence de Freyr est Alfheim, la patrie des Elfes. 8] Cela pourrait signifier que Freyr est le chef des elfes, mais comme cela n'est jamais explicitement mentionné dans les sources survivantes, cela doit rester une hypothèse fascinante. La relation entre les dieux et les elfes est suffisamment ambiguë pour permettre un certain nombre de connexions possibles entre Freyr et les elfes.

Un autre des biens les plus emblématiques de Freyr est son bateau, Skíðblaðnir, qui a toujours un vent favorable et peut être plié et transporté dans un petit sac. 9] Son nom, qui signifie "assemblé à partir de morceaux de bois fin", suggère qu'il a servi d'archétype mythologique à des navires construits à des fins rituelles particulières et qui n'ont jamais été conçus pour être navigables.

Nous savons par les témoignages archéologiques que les navires ont joué un rôle important dans les rites religieux pré-chrétiens des peuples germaniques[10], ce qui est parfaitement en accord avec le rôle important joué par les navires à l'âge du bronze et du fer, notamment chez les Scandinaves.

A terre, Freyr voyage dans une charrette tirée par des sangliers. 11] C'est une autre caractéristique mythologique qui se reflétait dans le rituel historique. Nous savons de sources médiévales islandaises que les prêtresses et/ou les prêtres de Freyr parcouraient le pays dans un char contenant une statue du dieu. [12]

L'importance de ces processions est décrite par l'historien romain Tacite, qui représente avec éclat les processions liées à la déesse germanique primitive Nerthus, dont le nom est la forme proto-germanique du nom du père du Freyr Njord. Quand le char arrivait dans un village ou un village, les gens déposaient leurs armes et "tous les objets de fer" et jouissaient d'une période de paix et de festivités joyeuses, se délectant de la présence aimable de la divinité. [13]

De telles processions et célébrations semblent avoir été une caractéristique commune du culte des divinités que les Nordiques appelaient les Vanirs depuis au moins le 1er siècle de notre ère jusqu'à l'ère viking.

Pendant Ragnarok, Freyr et le géant Surt se détruisent mutuellement.

Freyr dans tout le monde germanique
Comme le nom de sa sœur Freya (Old Norse Freyja, "Lady"), le mot "freyr" ("Seigneur") est juste un titre au lieu d'un nom propre. Le nom proto-germanique original de Freyr semble avoir été * Ingwaz, qui est devenu Ing parmi les anglo-saxons et Yngvi (ou Yngvi-Freyr ou Ingunar-Freyr) parmi les Scandinaves (malheureusement, le sens et l'étymologie de ce nom est inconnu). Chaque fois qu'il est mentionné dans la littérature germanique ou dans des ouvrages étrangers décrivant des peuples germaniques, il se distingue par la possession et la distribution des mêmes qualités : fertilité, bien-être et prospérité. Ses liens avec les chars et les navires sont fréquemment observés, tout comme le fait qu'il soit le fondateur de diverses tribus, de groupes tribaux (comme les Ingaevons) et de lignées royales (comme la dynastie des Yngling suédois). [14] [15] [16]

Il est donc difficile de surestimer l'importance du rôle joué par Freyr dans la religion pré-chrétienne des peuples germaniques, ainsi que l'estime qu'ils avaient pour lui.

Nombres en Références 
  • 1] L'Edda poétique. Lokasenna, strophe 35.
  • 2] Snorri Sturluson. La prose d'Edda. Gylfaginning 48.
  • 3] Adam de Brême. do. 1080. Histoire des archevêques de Hambourg-Brême. Traduit par Francis Joseph Tschan. pag. 207-208.
  • 4] Ibid.
  • 5] Simek, Rudolf. 1993. Dictionnaire de la mythologie du Nord. Traduit par Angela Hall. p. 298.
  • 6] Edda poétique. Lokasenna, strophe 36.
  • 7] Ibid Stanza, 32.
  • 8] L'Edda poétique. Grímnismál, strophe 5.
  • 9] Snorri Sturluson. La prose Edda. Gylfaginning 43.
  • 10] Simek, Rudolf. 1993. Dictionnaire de la mythologie du Nord. Traduit par Angela Hall. p. 289.
  • 11] Snorri Sturluson. La prose d'Edda. Gylfaginning 48.
  • 12] Flateyjarbók.
  • 13] Tacite, Corneille. 1948. Germanie 40. Dans l'Agricola et Germania. Traduit par Harold Mattingly. pp. 134-135.
  • 14] Ibid. germanie 2.
  • 15] "Ing" dans le vieux poème rune anglais.
  • 16] Snorri Sturluson. Ynglinga Saga 4-13. A Heimskringla : eða Sögur Noregs Konunga.
Chef de Raid
Chef de Raid


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Guide des tailles

taille-de-bague-viking

taille-de-bague-viking

GUIDE DE TAILLE - BRACELETS ET BAGUES VIKINGS

La méthode est relativement simple, téléchargez les guides et assurez-vous de les imprimer en format A4 complet.
Cliquez ici ->
guide des tailles 

 

COMMENT MESURER VOTRE TAILLE DE DOIGT ?

Il est essentiel de connaître la taille de votre doigt avant de faire votre achat.

Téléchargez Votre Feuille a imprimer -> guide des tailles pour bagues ici.

Vous pouvez déterminer votre taille en utilisant un anneau parfaitement ajusté ou en mesurant la taille de votre doigt.