TOUT CONNAITRE SUR LES FUNÉRAILLES VIKINGS

funerailles -

TOUT CONNAITRE SUR LES FUNÉRAILLES VIKINGS

de lecture - mots

Comme beaucoup de sociétés anciennes, les Vikings croyaient en une vie après la mort, et celle-ci plongeait ses racines dans l’ensemble de croyances religieuses qu'ils avaient. Plusieurs sources archéologiques et textuelles ont façonné la compréhension moderne des pratiques funéraires Vikings. L'un des récits les plus connus décrivant des funérailles Vikings nous vient d'Ahmad Ibn Fadlan, un membre de l'ambassade abbasside envoyée à la Volga en Bulgarie.

L'AU-DELÀ VIKING

Comme beaucoup d'autres cultures anciennes, les Vikings croyaient que leurs possessions les suivraient dans l'au-delà. Par conséquent, les objets funéraires représentaient une caractéristique importante des funérailles Vikings. Les Vikings croyaient que les guerriers tombés au combat gagneraient le droit d’accéder au Valhalla, une énorme salle située à Asgard, le domaine d'Odin. Là, les guerriers tombés au champ d'honneur festoyaient et se battaient jusqu'à l'arrivée de Ragnarok. Il était donc essentiel que les défunts soient équipés par leurs proches des possessions nécessaires à leur voyage et leur séjour dans le Valhalla. Outre le Valhalla, les autres royaumes vikings des morts comprennent Folkvangr (également pour les guerriers), Helgafjell (pour ceux qui ont mené une vie exemplaire), et Helheim (pour ceux qui sont morts dans le déshonneur).

L'un des objets les plus importants pour un défunt Viking était un navire de guerre. Les Vikings étant des marins réputés, ils croyaient que les navires leur offriraient aussi un passage certain vers l'au-delà. Et bien qu’un navire ait joué un rôle important dans les funérailles Vikings, il n'y avait pas de rituel gravé dans la roche et des variations existaient en fonction du statut et de la richesse du défunt.

NAVIRE FANTÔME

De nombreuses fouilles archéologiques ont révélé que certains monticules funéraires vikings étaient destinés à ressembler à des navires et que des pierres ont été utilisées pour en évoquer la forme. Les Vikings de rang supérieur, tels que les jarls et les rois, se faisaient transporter dans l'au-delà par de véritables navires. Dans certains cas, les bateaux étaient enterrés avec leur contenu,dans d'autres cas ils étaient brûlés avant l'enterrement. L’image la plus populaire aujourd'hui est celle du navire Viking incendié avant d'être envoyé en mer, bien qu'il n'y ait pas de preuve archéologique de cette pratique.

Outre leurs navires, les guerriers entrant Valhalla devaient apporter leurs armes et leur armure, et ces objets faisaient donc partie du mobilier funéraire d'un Viking. Les archéologues ont découvert que les lames qui faisaient partie de la tombe d'un Viking étaient habituellement brisées ou pliées. L’hypothèse la plus populaire suggère qu’il s’agit là d’un symbole, car les Vikings croyaient que l'âme d'un guerrier était liée à son arme. De plus, la destruction de la lame dissuaderait d’éventuels pilleurs d’arracher au mort son arme.

MÊME LA MORT NE LES LIBÈRE PAS

L’un des éléments des funérailles Vikings moins connus du grand public était le sacrifice sacrifice humain, car les serviteurs et les esclaves étaient assujetti à leur leur maître mort même dans l'au-delà. La méthode de sacrifice, cependant, dépendait de si le défunt était incinéré ou enterré. Pour les premiers, ceux qui accompagnent les morts étaient brûlés vifs, tandis que pour les seconds, leur corps était placé dans une position spécifique afin d'assurer leur arrivée dans l'au-delà.

THE WALKING DEAD

Les objets funéraires servaient aussi à s'assurer que le défunt soit satisfait dans l'au-delà. Les Vikings croyaient que si les morts n'étaient pas apaisés, ils pouvaient revenir en tant que Draugr (ou revenants) pour hanter les vivants. Ces êtres morts-vivants étaient la cause de biens des afflictions y compris mauvaises récoltes, défaites en bataille et autres épidémies de peste. Si un Draugr était soupçonné de causer de tels troubles, les Vikings exhumaient alors le cadavres des récents morts et cherchaient des signes d'activité. Lorsqu'un Draugr était identifié et que ce dernier avait été une personne influente de son vivant, les Vikings enterraient à nouveau le corps avec encore plus d’objets funéraires. Autrement, ils coupaient la tête du cadavre et l'immobilisait à l’aide d’un pieu placé dans la poitrine .

Sources:Gabriel, J., 1999. Among the many Norse Tribes, The Exceptional Account of Ibn Fadlan. Legends & Chronicles, 2018. Viking Funerals Burials and the Afterlife. Morgan, T., 2017. How Did The Vikings Honor Their Lifeless?.   Rowe, R., 2018. 12 Info About Viking Funerals That Are Even Crazier Than You Imagined. Theodros, S., 2018. 10 Fascinating Info About Viking Funerals.

White, F., 2014. What was a Viking funeral like?


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.