Hugin Munin | Les Corbeaux du Dieu Odin

juillet 28, 2019 2 lire la lecture

hugin-munin

Qui sont Hugin et Munin ?

Hugin et Munin sont les deux corbeaux du Dieu nordique & viking Odin. Hugin signifie «Pensée», et Munin se traduit par «Mémoire».

Ses deux corbeaux symbolisent bien l’aspect intellectuel qui est lié à la fonction du Dieu Odin. Comme la citation nous l’indique, ils volent tous les jours dans le monde des hommes et reviennent vers le Dieu auquel ils susurrent à l’oreille tout ce qu’ils ont vu et entendu.

hugin-munin

Hugin et Munin ... Pensée et mémoire ... 

Mais la question qui se pose logiquement est la suivante : pourquoi Odin craint-il plus la disparition de «Mémoire» ? La mémoire est-elle plus importante que la pensée ?

La réponse à cette dernière question est oui. Sans mémoire, la pensée est tronquée, elle est amputée de son socle, et ne peut plus être dirigée selon une base stable et solide. Souvenons-nous que la société païenne est avant tout de tradition orale. La tradition se transmet de bouche à oreille, de génération en génération. À ce titre, la mémoire joue un rôle fondamental. Sans mémoire, les anciens mythes se perdraient, ainsi que toute la connaissance d’une famille, d’un clan ou d’une race. C’est toute l’identité d’un peuple qui menace de disparaître si la mémoire fait défaut. La mémoire dont il s’agit ici est donc très au-delà des souvenirs d’un simple individu, elle est celle de la communauté des hommes.

Voici une petite analyse d’une citation nordique tirée des Eddas, du Grímnismál 20. [Hugin, prononcer HOUGUINN ; et Munin, prononcer MOUNINN]. La citation est la suivante, c’est le Dieu Óðin qui parle :

«Hugin et Munin volent chaque jour 
Par-delà la vaste terre ;
Je crains pour Hugin qu’il ne revienne pas ;
Mais je crains encore plus pour Munin».

Et voici la même citation en langue originale, le norrois :

«Huginn ok Muninn 
fljúga hverjan dag
Jörmungrund yfir;
óumk ek of Hugin,
at hann aftr né komi-t,
þó sjámk meir of Munin..»

  

Pour en savoir plus nous vous invitons à consulter l'article

 


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.